Espaces et paysages de l'urbanisation : géographie des centres et des périphéries

Vous trouverez ci-dessous une leçon de géographie de quatrième intitulée "Espaces et paysages de l'urbanisation : géographie des centres et des périphéries.

Lecon n 1 espaces et paysages de l urbanisation geographie des centres et des peripheriesLecon n 1 espaces et paysages de l urbanisation geographie des centres et des peripheries (4.69 Mo)

Exemple d'évaluation sur cette leçon : 

I - Questions de cours

   * Que savez-vous des périphéries de Los Angeles ?

   * En quoi peut-on dire que les centres des grandes villes mondiales se ressemblent ?

   * Pourquoi dit-on que les villes sont des espaces fragmentés ?

II - Etude de document

"Les villes ne sont pas pleines de pauvres parce qu'elles rendent les gens pauvres, mais parce qu'elles attirent les pauvres, qui espèrent y améliorer leur sort. Le taux de pauvreté parmi les nouveaux habitants des grandes villes est plus élevé que celui des résidents de longue date, ce qui laisse à penser qu'avec le temps le sort des habitants d'une ville peut s'améliorer. Les plus deshérités affluent dans les zones urbaines parce que les villes offrent des avantages qui n'existaient pas dans leurs lieux de résidence précédents, ainsi qu'une meilleure connexion avec la planète. La pauvreté urbaine n'est pas belle à voir, mais les favellas de Rio, les bidonvilles de Mumbai et les ghettos de Chicago ont longtemps offert aux pauvres les moyens d'échapper au dénuement total". 

D'après E. Glaser, Des villes et des hommes. Enquête sur un mode de vie planétaire, Flammarion, 2011.

   * Que peuvent espérer les populations pauvres qui viennent s'installer en ville ?

Bidonvilles graphique

III - Paragraphe organisé

   * A partir de vos connaissances, produisez un paragraphe d'une quinzaine de lignes réponant au sujet suivant : " L'urbanisation dans le monde : un phénomène en accélération depuis 1950 et des grandes villes qui se ressemblent".