Citoyenneté française et citoyenneté européenne

Vous trouverez ci-dessous l'intégralité de la leçon de troisième consacrée à la citoyenneté française et européenne.

Leçon n 1 Citoyenneté française et européenneLeçon n 1 Citoyenneté française et européenne (2.38 Mo)

Exemple d'évaluation sur cette leçon : 

I - Définitions

   * Qu'est-ce que la citoyenneté ?

   * Qu'est-ce que le civisme ?

II - Questions de cours

   * Quels sont les principaux droits du citoyen européen ?

   * Quelles sont les valeurs associées à la citoyenneté française et européenne ?

III - Paragraphe organisé

Vous rédigerez, à partir de vos connaissances, un paragraphe organisé d'une vingtaine de lignes répondant au sujet suivant : " La citoyenneté française : une citoyenneté qui repose sur des valeurs et des devoirs".

IV  - Etude de document

L’abstention s’annonce élevée au premier tour des élections départementales le 22 mars, avec un taux estimé à 57% par une enquête de l’Ifop réalisée pour Sud Ouest Dimanche...38% des abstentionnistes potentiels sont désabusés et estiment que «ces élections ne changeront rien à leur situation». Ils sont majoritaires parmi les ouvriers (53% contre 32% parmi les professions libérales et les cadres supérieurs) et parmi les électeurs de Marine Le Pen à la présidentielle de 2012 (54%)...L’argument «protestataire» arrive en deuxième position avec 32% des abstentionnistes potentiels qui, en boudant les urnes, souhaitent«manifester leur mécontentement à l’égard des partis politiques». Ils sont plus nombreux parmi les seniors (40% contre 18% parmi les moins de 35 ans)et dans l’électorat de Jean-Luc Mélenchon (45%)...31% des abstentionnistes invoquent une méconnaissance des candidats et 25% une méconnaissance des compétences des conseils départementaux...Enfin, l'«insuffisance de l’offre électorale» motive 16% des abstentionnistes qui estiment qu'«aucun candidat ne défend ou représente leurs idées».L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 688 électeurs envisageant de s’abstenir au premier tour, extrait d’un échantillon de 1 206 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (hors ville de Paris et métropole de Lyon). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 13 mars.

http://www.liberation.fr/

 

   * Quelles sont les raisons invoquées par les abstentionnistes pour ne pas aller voter ?