Énigme n° 4

Vous trouverez ci-dessous une quatrième énigme historique à résoudre.

 

Cent ans et une année,

C’est ce qu’il a fallu,

 

Pour que mon nom enfin lavé

De l’infamie aux forçats due,

 

Soit de nouveau inscrit

Au panthéon français

 

Des innocents mal condamnés,

Trop loin et trop longtemps partis.

 

Ma France et mon Alsace

Je ne vous ai trahis,

 

Heureusement que le temps passe

Même aussi loin de ses pays,

 

En janvier dégradé

Au diable suis banni,

 

Un bordereau, la jalousie,

Que m’a valu d’être à l’armée ?

 

Un procès, la prison,

Et les conseils de guerre,

 

Qui cherchent à étouffer l’Affaire,

A préserver le vrai félon,

 

L’officier endetté,

L’aventurier menteur,

 

Preuves secrètes et faux dossiers

Ont fait lever les professeurs.

 

Jaurès, Péguy, Zola,

Vos plumes et vos crayons,

 

Face à La Croix, la Ligue des Droits,

Ma liberté et mes haillons.

 

Gracié finalement,

Puis réhabilité,

 

Reste l’armée, toujours l’armée,

Il en aura fallu du temps.

 

 

Qui suis-je ?