Mezolith

Résumé : Au mésolithique (entre -10500 et -4500 avant notre ère), Poika, un garçonnet d’une dizaine d’années, est allongé sur le dos dans les hautes herbes. Une abeille se pose sur son nez. Par jeu, il se met à la courser. Il tombe alors nez à nez avec un taureau paisiblement en train de brouter dans une clairière. Aussitôt, il tourne les talons et prévient les chasseurs de sa tribu. Surtout, il ne faut pas nommer l’animal, par superstition. Il le dessine donc sur le sable. Rapidement, les hommes organisent la traque, avec des rabatteurs en forêt d’un côté et un leurre de l’autre, dans une plaine dégagée. Evidemment, Poika veut participer à la chasse : c’est tout de même grâce à lui que l’animal a été repéré. Mais une imprudence le pousse à trop s’avancer dans la plaine, pour récupérer une lance qui a raté sa cible… et le taureau, lui, ne le manque pas. Il est encorné et piétiné par l’animal. Les hommes interviennent aussitôt et repoussent la bête plus loin, pour finir par l’achever. De retour au campement, les femmes soignent les blessures de Poika avec du miel. Mais une plaie trop large pour être recousue finit par s’infecter. Fiévreux, l’enfant semble condamné. Soudain, Korppi Vehlo, une sorte de sorcière ermite vêtue de plumes de corbeaux, débarque au village. Elle promet que son remède le guérira : des herbes, des asticots sur la plaie et la narration de l’histoire d’Urga, le mystérieux bébé bleu…

Scénario : Haggarty - Dessin et couleur : Brockbank - Editeur : Soleil (juin 2010)