Les amants de Sylvia

Les amants de Sylvia

Résumé : Il y a Caridad. En chasse sur les trottoirs de Barcelone, le holster au ceinturon, le regard noir se posant sur Erwin Wolf, un anarchiste qu’elle confie aux bons soins des hommes de la police de Staline. Des camarades impatients de le faire parler. Caridad attablée devant le port de Collioure. Parlant de Pablito, mort au combat, ou de son fils Ramon qu’elle a envoyé s’entrainer dans les camps du NKVD. Caridad crachant sur le bourgeois… Il y a Sylvia. Une américaine à Paris sirotant du bon vin. Assise sur des banquettes autrefois partagées par Hemingway et impatiente de rencontrer Etienne, éditeur du Bulletin de l’Opposition. Un ancien secrétaire du fils du grand Trotski… Il y a Jacques, un journaliste sportif belge. Un homme qui pense que la politique est l’art de galvauder son existence et de gâcher celle des autres. Jacques qui aime simplement la vie. Jacques qui tombe sous le charme de Sylvia… Nous sommes à la fin des années 30. Trotski a fui vers le Mexique pour échapper au « Petit père des peuples ». Bientôt il sera assassiné. De près ou de loin, Caridad, Sylvia et Jacques seront mêlés à cette destinée…

Scénario
G. Jakupi
Dessin
G. Jakupi
Couleur
G. Jakupi
Editeur
Futuropolis, aout 2010.