Le sursis

Résumé : 1940 en France, sous l’occupation allemande. Le service du travail obligatoire s'organise peu à peu et la jeunesse française est acheminée par trains entiers vers l’Allemagne. Julien, un jeune homme effronté qui n'a pas froid aux yeux, décide de s’exempter de cette corvée et saute du train en cours de marche pour s'enfuir chez sa tante Angèle, dans un petit village d'Aveyron. En guise de logement, il décide d'investir le grenier de son ancien instituteur Thomassin, un communiste juif déporté par les allemands. Julien s'installe dans sa cache et passe le temps en lisant les cahiers des anciens élèves conservées par l'instituteur. Il observe également en cachette la vie de son petit village au prise avec l’envahisseur et, officiellement mort, il assiste, de loin, à son enterrement. Quand un jour, la belle Cécile, son ex-petite amie, du temps ou il était "vivant", arrive au village. Celle ci devient l'objet de ses pensées quotidiennes, et il ne se lasse pas de l'espionner... Mais petit à petit, Paul, le médecin du village, parait s'intéresser de plus en plus à la jeune femme, qui elle même ne semble pas insensible au charme du jeune homme...

Scénario
J. Gibrat
Dessin
J. Gibrat
Couleur
J. Gibrat
Editeur
Dupuis, novembre 2010.