Dans la nuit la liberté nous écoute

Résumé : Le 11 novembre 1943, Albert Clavier, issu d'une famille grenobloise plus que modeste, a 16 ans lorsqu'il assiste de loin à une manifestation communiste contre l'occupant allemand. Il en revient comme galvanisé et fier de son grand frère Henri... quand bien même celui-ci est arrêté et déporté. 4 ans plus tard, dans l'engouement de la libération, Albert s'engage dans l'armée, plus précisément dans l'artillerie coloniale. Il veut alors se sentir utile à sa patrie et voir du pays. Or, à cette époque, la France entre en guerre contre les rebelles d'Hô Chi Minh, en Indochine. Le discours officiel est d'assurer la continuité de la France et de la civilisation dans la colonie. Rapidement, pourtant, au regard du comportement odieux de ses pairs et des exactions immondes commises au nom de la « liberté », Albert commence à douter du bien-fondé de cette oeuvre de pacification. Contre toute recommandation, son tempérament pacifiste et ouvert aidant, il entre en contact avec la population. Il sympathise alors avec une fillette... et comprend peu à peu qu'il représente l'envahisseur et qu'il s'est fourvoyé en participant à cette guerre. Il tente de se faire réformer... et écope de 4 mois de taule. Affecté à Lang Son, dans une zone en retrait des combats, il sympathise de nouveau avec Bat, un professeur qui lui avouera plus tard être un combattant Vietminh...

Le Roy,

Le Lombard, septembre 2011.